La séparation de corps concerne uniquement les couples mariés. Contrairement au divorce, elle permet aux époux de rester mariés mais de ne plus vivre ensemble. Le tribunal compétent est le tribunal de grande instance (TGI) du domicile des époux. Si la séparation de corps est prononcée par le juge des affaires familiales (JAF), plusieurs conséquences sont à prévoir (enfants, biens, tiers etc.). La procédure est la même que celle du divorce. Le régime de la séparation cesse notamment si les époux reprennent la vie commune ou si l’un d’entre eux décède.

Plus d’informations